Moyens de défense

De Biodiversité - Costa Rica - 2010
Aller à : Navigation, rechercher

Les moyens de défense des êtres vivants sont un ensemble de mécanismes dont les animaux développent au cours de leur évolution afin de pouvoir lutter contre leurs prédateurs. Ces mécanismes peuvent être des comportements ou des organes dont les animaux sont pourvus qui leur permettent plusieurs possibilités de défense. Parmi ces possibilités figurent l'affrontement physique contre le prédateur (griffes, défenses), les moyens d'intimidation, les moyens de fuite ou les moyens de se rendre imperceptible pour le prédateur comme le camouflage (caméléon). La gazelle et le kangourou ont une anatomie spécifique qui leur permet de fuir très rapidement. Le gorille frappe sur sa poitrine pour intimider les prédateurs et peut même foncer sur eux si ces derniers ne partent pas. Certains animaux ou insectes peuvent sécréter des substances toxiques ou non toxiques pour se défendre. Par exemple, la moufette peut lancer un liquide malodorant. Les abeilles ou les guêpes produisent un venin à l'aide de leur dard. D'autres possèdent des carapaces dures qui les protègent contre leur environnement comme la tortue ou le diodon.

Il y a ausi des végétaux qui ont des moyens de défence (exemples à ajouter...)


Référence


http://fr.wikipedia.org/wiki/Moyen_naturel_de_d%C3%A9fense_des_%C3%AAtres_vivants#Autres_moyens_de_d.C3.A9fense




Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils