Symbiose

De Biodiversité - Costa Rica - 2010
Aller à : Navigation, rechercher

La symbiose est une association durable et intime entre deux espèces différentes. Ces deux organismes hétérospécifiques sont qualifiés de symbiotes et le plus gros, d’hôte. À l’origine, la notion de symbiose décrivait la vie en association de différents organismes. De nos jours, elle est plutôt restreinte aux associations à bénéfice mutuel, en ce sens où les deux symbiotes ne peuvent vivre séparément. Il existe deux types de symbiose : l’ectosymbiose, où l’organisme vit à la surface de l’hôte (incluant la paroi intestinale et les conduits des glandes exocrines), et l’endosymbiose, où le symbiote est situé dans l’espace inter ou intracellulaire de l’hôte. La symbiose peut également être obligatoire (parasitisme, mutualisme) ou non-obligatoire (commensalisme, coopération). Un bon exemple costaricain de symbiose est celui du termite. Bien qu’il se nourrisse de bois, le termite est incapable de digérer la cellulose. Cette tâche est donc effectuée par son symbiote, le Trychonympha. Selon certaines théories, la symbiose serait une source d’évolution, celle-ci étant orientée par des phénomènes de coopération, d’interaction et de dépendance mutuelle entre organismes vivants.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Symbiose

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils